LA RIGIDITÉ DE LA RAQUETTE DE TENNIS - UN ATOUT INDÉNIABLE ?

Dans cet article, nous allons tordre le cou aux idées reçues sur la rigidité

Raquette souple, raquette rigide ? Mais quelle raquette devez-vous choisir ? Une raquette rigide, c’est bien trop dure à jouer, ca va me faire mal au bras ! Eh bien non !

TOUT D’ABORD, COMMENT MESURE-T-ON LA RIGIDITÉ D’UNE RAQUETTE DE TENNIS ?

La rigidité se mesure en Ra (Rahmen) et oscille entre 55 et 75.

C’est une mesure technique qui se fait grâce à la même machine que celle pour l’inertie (voir “l’inertie de la raquette”).

Ci-dessous la vidéo de mesure d’une raquette de tennis artengo TR960 obtenant 70 de Ra.

Pour bien comprendre la rigidité c’est finalement assez simple :

Une raquette de tennis rigide est une raquette restituant beaucoup l’énergie de la balle au contact du tamis (peu de déformation). Elle est donc beaucoup plus puissante. On parle de raquette rigide dès lors que le Ra est supérieur ou égal à 70.

Une raquette souple est donc, au contraire, moins puissante et le temps de contact avec entre le tamis et la balle est plus long (déformation beaucoup plus importante). Cela apporte donc beaucoup plus de contrôle et de précision.

Les raquettes souples sont généralement utilisées par des joueurs de haut niveau ayant un excellent bras, capable de frapper fort la balle.

 

NB : Il est important de noter que le confort de jeu ressenti avec une raquette souple ou rigide reste subjectif, propre au joueur. Chacun décidera s’il préfère une raquette souple ou rigide.

COMMENT RENDRE UNE RAQUETTE RIGIDE OU SOUPLE EN CONCEPTION ?

C’est grâce au cahier des charges du chef de produit Eric, que le designer et l’ingénieur produit : chez Artengo Pierre et Yvan, vont déterminer le niveau de rigidité en jouant sur la largeur des sections du cadre de la raquette.

En effet, plus les sections sont larges plus la rigidité est importante.

A l’inverse, plus on affine les sections plus la raquette sera souple.

COMMENT RENDRE UNE RAQUETTE RIGIDE OU SOUPLE EN PRODUCTION ?

Comme une bonne recette de cuisine, la rigidité d’une raquette s’effectue au cours de la conception.

En suivant le cahier des charges de l’ingénieur produit, le fabricant de raquettes adaptera aura plusieurs solutions pour répondre à la demande : il pourra jouer sur différentes matières : A et B.

Il utilisera de la matière A pour donner de la rigidité ou de la matière B pour obtenir un cadre plus souple.

 

 

Vous savez maintenant tout sur la rigidité d’un cadre. Cette caractéristique n’est pas modifiable.

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Tous les conseils
tennis-quelle-tension-choisir-pour-le-cordage-de-sa-raquette
Un bon choix de cordage ne peut se suffire à lui-même. Il faut ensuite trouver la bonne tension afin que la raquette soit vraiment le prolongement de votre bras et de votre physique. Il ne faudra donc pas aller à l'encontre de vos capacités physiques et de votre style de jeu.
Tous les conseils
guide-comment-bien-choisir-votre-cordage
Le cordage ! LA grande question de tout joueur de tennis qui se respecte. Souvent comparé à l'âme de la raquette, le cordage est aussi le choix le plus cornélien dans le matériel tennistique. Mono-filament ou multi-filaments ? Le boyau naturel est-il vraiment du boyau de chat ? Trop rigide, trop souple, pas assez tendu... Il y a tant de questions pour quelques mètres de corde que nous avons décidé de vous apporter un maximum de réponses. A vos machines !
Tous les conseils
mais-comment-est-reellement-concue-une-raquette-de-tennis
Une raquette suit un processus bien défini tout au long de sa production. Eh oui, nos produits ont une histoire et vivent des aventures. Voici celles de la raquette de tennis en quelques étapes et jusqu’à sa finalisation…

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE