FR
FR

La balle de tennis

Découvrez la composition et les spécificités de la balle pression Artengo

La balle de tennis

Composition de la balle pression

Noyau : caoutchouc d'environ 4mm d'épaisseur.

Pression : la surpression qui se trouve à l'intérieur de la balle est d'environ 0,8 bar.

Joint : en silicone.

Feutre : Composé de plusieurs matériaux qui sont laine, coton et fibres synthétiques. Le feutre représente 20% du poids de la balle (épaisseur environ de 3mm).
Il y a 2 types de feutre influençant fortement le comportement aérodynamique de la balle :
- Le feutre "Needle" = majoritairement en feutre synthétique non tissé (acrylique).
- Le feutre "Woven" = "tissé chaîne et trame" majoritairement en coton, laine et polyamide.

La balle de tennis

Les balles de tennis pression sont constituées de demi-sphères de caoutchouc à l'intérieur desquelles on a créé une pression qui influence le comportement aérodynamique de la balle (aussi bien au niveau du rebond que dans l'air).

L'enveloppe de caoutchouc n'étant pas étanche on transporte les balles dans des emballages sous pression pour qu'elles ne se dégonfle pas avant leurs utilisations.

La balle de tennis
La balle de tennis

fabrication de la balle pression

Découvrez en vidéo comment sont fabriquées nos balles.

La balle de tennis

Les 4 caractéristiques à connaître

Le diamètre : pour la norme ITF, il doit être compris entre 6,54cm et 6,86cm. Il influe principalement sur les sensations de vivacité et de contrôle.

Le poids : pour la norme ITF, la balle doit peser entre 56 et 59,4 grammes. Il influe principalement sur les sensations de confort de la balle.

La déformation sous contrainte : on mesure l'effort pour déformer la balle de 2,54cm. La déformation influe principalement sur les sensations de vivacité.

La hauteur du rebond : on lâche la balle d'une hauteur de 2,54m et on mesure la hauteur du 1er rebond. La norme ITF est de 135cm à 147cm de hauteur. Il influe principalement sur les sensations de vivacité et de contrôle.