exercices entraînement badminton

Programme d'entraînement - Semaine 4 - Séance 2

Soyez le premier à commenter

Thème de l'entraînement : 

Matchs à thèmes

Objectif principal :

Mise en application du travail effectué

Avant de commencer votre séance, il est important de s’échauffer correctement en soignant le travail proprioceptif (renforcement des muscles soutenant les articulations) afin de limiter au maximum le risque de blessure. Le badminton est un sport complexe et très intense. Vous pouvez commencer par effectuer quelques exercices de proprioception des chevilles, des épaules et des genoux suivi de quelques étirements dynamiques (étirer 5 secondes - contracter 5 secondes – relâcher), puis 5 minutes minimum de footing à allure modérée suivi de quelques accélérations . Cette pré-séance doit devenir une habitude si vous voulez éviter la blessure. Vous pouvez, ensuite, vous échauffer en tapant dans le volant pendant quelques minutes. Pour rappel, il n’y a pas de meilleurs moments pour corriger les anciens défauts qu’après avoir laissé les raquettes de côté pendant plusieurs semaines. Les sensations sont redécouvertes, et c’est là où le travail sur la technique est le plus efficient. A vous donc de vous concentrer un maximum pour vous donner le maximum de chance de progresser.

Corps de séance 1 heure : 

La séance complète est un match unique. Les points continuent de compter du 1er au dernier thème. Le joueur qui perd le match à la fin de l’heure de travail devra effectuer autant de pompes, d’abdominaux (x2) et de dorsaux (x2) que de points le séparant du vainqueur.

Exemple : le match se termine par une victoire 120 à 80 du joueur A sur le joueur B, le joueur B devra donc effectuer 40 pompes, 80 abdominaux et 80 dorsaux. Tous les points sont donc importants !

Prenez tout de même 1 à 2’ de repos entre les thèmes.

10’ - 1er thème

«Sans l’avant/sans l’arrière» : jeu sans le filet (pas d'amorti/contre-amorti) ni la zone de fond de court.  Ici, les 2 joueurs disposent uniquement de la zone centrale du demi-terrain, même au service. Le jeu se joue en 3 sets gagnants de 11 points ou 2 sets gagnants de 21 points. Se rapprochant fortement du type de jeu que l’on retrouve habituellement en double, c’est un exercice également très utile pour progresser sur la gestion du mi-court et la précision par rapport au niveau de la bande pour les contrôles en simple.

Bonus : 1 volant non touché par l’adversaire = 2 points.

10’ - 2ème thème  

«Sans le filet» : jeu sans le filet (pas d'amorti/contre-amorti) mais la bande compte.

10’ - 3ème thème

«Sans le fond de court» : Jeu sans le couloir du fond de court.

Bonus : 1 point marqué sur une bande au filet = 2 points.

10’ - 4ème thème

«Sans la zone centrale» : jeu sans le centre du terrain, avec donc uniquement l’utilisation du filet et du couloir de fond de court.

Bonus : 1 point marqué sur une bande au filet = 2 points.

10’ - 5ème thème

«Terrain entier» : Match normal sur terrain entier.

Bonus : 1 point marqué sur une bande au filet ou sur une attaque (smash, slice, amorti ou même dégagement) = 2 points.

10’ - 6ème thème

«Terrain entier» : Match normal sur terrain entier.

Bonus : 1 point marqué sur une bande au filet = 2 points.

Attention ! Si la bande d’un joueur est remise par son adversaire et qu’il perd ensuite le point, le joueur écope d’un point de pénalité ! Attention à ne pas paniquer et rester confiant ! 

Retour au programme d'entraînement

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Badminton
Volant plume badminton

La question du volant "plume" ou "plastique" se pose toujours lorsque l'on souhaite jouer au badminton. Alors comment choisir son volant, quelles sont les différences et à quel type de joueur ces volants sont-ils destinés ? Découvrez les spécificités des différents volants de badminton.

(7) 4
HAUT DE PAGE