préparation mentale tennis

Préparation mentale : le tennis, c’est aussi dans la tête

(4) 1
Déposer un commentaire

"J'ai gagné grâce à mon mental". Si souvent dit mais jamais vraiment expliqué. C'est désormais fait ! Découvrez les différentes étapes d’une bonne préparation mentale pour jouer au tennis. C’est à vous...

 

LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Ce facteur entre en compte dès le début de la pratique. C’est une étape fondatrice et perpétuelle de la préparation mentale.

L'EXPERIENCE DE VIE

C’est la création de vos valeurs, de votre sensibilité, de vos convictions en fonction des événements que vous avez vécus qui vont vous permettre de développer vos propres repères mentaux.

LA CONNAISSANCE DE SOI

Apprendre à vous découvrir pour vous connaître parfaitement. Cela entraîne une gestion émotionnelle beaucoup plus efficace de votre part.

 

 

LES STRATEGIES DE SUCCES

(Avant le match) Vous pouvez les déterminer en amont des compétitions :

LES RITUELS DE CONCENTRATION

Le tennis c’est 20 min de jeu réel en moyenne. Il vous faut donc être concentré au bon moment. Comment ? En déterminant quels sont vos gestes, vos pensées ou vos attitudes qui vous permettent d’être au top de votre concentration.

DETERMINER VOS OBJECTIFS PRECIS

Plus vos objectifs sont précis plus votre concentration sera accrue pour mener à bien votre stratégie. Il vous faut vous préparer. L’origine du mot prend tout son sens.

 

 

LA MISE EN ACTION

(Pendant le match).

VOUS DONNER LE DROIT DE REUSSIR

Vous avez le droit de marquer des beaux points. Vous pouvez «performer» (voir notre vidéo pour améliorer votre service).

VOUS DONNER LE DROIT A L'ECHEC

Vous avez le droit de rater un point, comme tout le monde. Rater un objectif préétabli ne doit pas générer de frustration.

METTRE EN PLACE VOS RITUELS DE CONCENTRATION

Tout ce que vous avez défini au préalable, peut être appliqué lors du match.

 

 

LE DEBRIEFING

(Après le match) Le débriefing vous permet de préparer votre prochain match/entrainement afin de corriger ce qui n'a pas été mentalement. Il est préférable que le débriefing soit :

FACTUEL

S’appuyer sur du concret, des faits de jeu par exemple.

MESURABLE PRÉCISÉMENT

S’appuyer sur des statistiques ou des chiffres qui «parlent».

EFFECTUÉ RÉGULIÈREMENT

Le mental nécessite un travail constant pour progresser.

ETRE POSITIF !

Pour progresser, soyez positif dans chaque démarche.

 

Vous connaissez maintenant les détails d’une bonne préparation mentale. A vous de jouer ! Pour aller plus loin, découvrez notre programme d'entrainement sur 4 semaines !

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

top programme


HAUT DE PAGE